Attendue pour chanter à un festival jazz de printemps, la chanteuse était sur la scène de Sainte-Lucie.

Ce fut une catastrophe, et on ne parle pas des intempéries : la Londonienne était complètement cramée. Les observateurs sur place sont formels : Amy Winehouse en concert ça ne vaut plus rien. Une loque humaine, pour reprendre l'expression de Coluche.

Question, comment avec autant de talent peut-on se laisser à tant de déliquescence ? Alors qu'on nous promettait son retour en forme, Amy s'est montrée dans un état de dépravation sans pareil, ou le concert cacophonique d'une alcoolique.

On plaint surtout ses fans inconditionnels, ceux qui attendent avec un espoir frôlant la naïveté une hypothétique renaissance de la chanteuse à la voix écorchée et tortueuse.

Alors, en constatant une fois de plus les dégâts, l'histoire des paris sordides sur sa mort ou l'arrêt définitif de sa carrière vont-être relancés, et cela ne fera plus rire personne.

Jugez plutôt quelques extraits de la diva divaguant sur scène : sa pire prestation ?

Et puis le plus trash pour la fin, (façon Britney Spears et son tampon qui dépasse) : la culotte !

Amy Winehouse a-t-elle signé là son arrêt de mort artistique ?