Amanda Lepore : son nom ne vous dit peut-être rien en revanche, son physique totalement iréel évoquera peut être quelque chose pour vous.

Oui, ce transexuel bien connu des nuits les plus animées new-yorkaises est l'égérie du photographe américain David Lachapelle !

Elle qui avait fait de son corps un terrain à toutes les expérimentations en matière de chirurgie plastique se lance dans de nouvelles expériences.

Amanda Lepore entre cauchemard et (ir)réalité
Amanda Lepore entre cauchemard et (ir)réalité

Elle sort son premier album dont le premier album, intitulé Cotton Candy.

Remake d'un générique de film imaginaire, la vidéo de son single fait référence à l'exubérante féminité des années 60.

Les diamants sont les meilleurs amis des femmes... et des transexuelles, a-t-on envie d'ajouter en voyant le dernier clip et le parfum d'Amanda Lepore.