Affaire des matches truqués : Le loueur Sixt se moque de Karabatic

Publié
Affaire des matches truqués : Le loueur Sixt se moque de Karabatic

La société de location de voitures Sixt qui a l'habitude d'utiliser l'actualité dans ses publicités, a dévoilé ce lundi une nouvelle campagne. Celle-ci se moque de Nikola Karabatic et de son implication dans l'affaire des paris supposés truqués.

Ce n'est pas la première fois que l'enseigne de location de véhicules Sixt se sert de l'actualité pour ses publicités. Comme celle sortie ce lundi 8 octobre, plusieurs autres campagnes ont fait le buzz par le passé. Quelques exemples tournant autour des hommes politiques ont marqué les esprits comme : "Faites comme Madame Bruni, optez pour un petit modèle français !" en référence à sa relation avec Nicolas Sarkozy. Au moment de sa grossesse, le loueur proposait à la première dame de l'époque un monospace : "Chère Madame Bruni, auriez-vous besoin d'une familiale ?". Par la suite, la marque Sixt, s'est beaucoup intéressée à la campagne présidentielle : "M. Hollande, M. Sarkozy, elle va aussi bien a gauche qu'à droite." Le résultat du 7 mai 2012 a aussi été mis en publicité par le loueur : "Désolé, M.Sarkozy, en France on se fait doubler par la Gauche." Enfin, c'est Manuel Valls qui a été affiché avec une publicité qui évoquait son nouveau poste de ministre  : "Monsieur Valls, vous vous sentirez tellement bien à l'intérieur !" L'actualité politique est donc une importance source d'inspiration pour Sixt et marque toujours les esprits mais le sport a lui aussi été moqué par la marque.

Lisez le récit de l'affaire du match de handball opposant Montpellier à Cesson et les soupçons de paris truqués qui pèsent sur plusieurs joueurs.

A la suite de la déroute de l'équipe de France de football lors du mondial en Afrique du Sud en 2010, on pouvait lire : "Pour les footballeurs qui préfèrent ne pas être reconnus, Sixt a des voitures aux vitres teintées." Aujourd'hui, c'est l'affaire des paris truqués dans le Handball qui est utilisée. Et le handballeur Nikola Karabatic en prend pour son grade : "M. Karabatic, à ce prix là, on parie que vous allez louer." Si elle amuse beaucoup ceux qui la voient, pas sûr que le monde du handball apprécie cette affiche. Le PDG de la société qui est à l'origine de cette campagne, Jean-Philippe Doyen, la trouve en revanche pleine d'humour. Interroger par Sportbuzzbusiness.fr, il explique qu'il n'y a pas intention de nuire : "Je suis non seulement fan de sport et de handball, mais également fan de Mr Karabatic et de toute l’équipe de France de Hand qui nous a fait rêver. Il n’y a aucune volonté de faire mal. Nous sommes habitués à rebondir à l’actualité. Nous le faisons sur tout type d’actualité. Par le passé nous avons eu de nombreuses personnes politique de droite comme de gauche. Nous n’avons pas pris parti. Ici aussi nous ne prenons pas parti nous rebondissons simplement sur l’actualité. L’expérience à montrer que les gens savent faire preuve de second degré ." De quoi rassurer les joueurs du club de Montpellier, ils ne sont pas devenus la cible favorite des médias, mais sans le vouloir, ils nous font bien rire.

M. Karabatic, à ce prix là, on parie que vous allez louer
Les avis des internautes