Le groupe de rock AC/DC a été victime d'un odieux racket alors qu'il essayait de quitter la Roumanie.

La scène se passe en mai dernier, le groupe est sur la route après un concert et prend le chemin du retour.

Arrivés à la douane, le tour bus et les nombreuses caravanes qui accompagnent le groupe se font détrousser par des agents de la compagnie nationale des routes (CNADNR).

Les employés réclament de l'argent au groupe pour le laisser quitter le pays. Doina Tiron, la directrice de la CNADNR raconte :

"A la douane de Nadlac (ouest), des employés de la compagnie nationale des routes (CNADNR) ont demandé aux membres de la caravane d'AC/DC 50 euros par véhicule, soit au total 2.500 euros, pour les laisser quitter le pays".

Après cette mésaventure, le groupe AC/DC a écrit une lettre à la CNADRN pour informer la direction qu'aucun reçu ne leur avait été remis après le paiement de la "taxe".

C'est là que la CNADNR a compris que certains membres de son personnel n'étaient pas blancs comme neige, et qu'il fallait éliminer ces pommes pourries.

Suite à ce courrier, la chef de l'Agence de contrôle et d'encaissement du poste de douane a été rétrogradée et 4 de ses collègues ont été virés.

Depuis, un numéro vert a té mis en place et les voyageurs victimes de fraudes peuvent directement rapporter les arnaques.

Grâce à AC/DC, la douane roumaine va se tenir à carreau.