Le groupe PNL continue son ascension et a sorti Dans la légende, son second album, le 16 septembre dernier. Onizuka, le dernier clip en date fait des ravages sur Youtube où il cumule déjà plus de 6 millions de vues.

Onizuka, un clip digne d'une série

Onizuka est le second single extrait du nouvel  album de PNL Cette vidéo qui dure 13min27 et signée Mess ressemble carrément à une mini-série. On y voit la vie d'un quartier rythmé par le trafic de drogue et les rivalités entre dealers pour la gestion des fours (lieu de vente de drogue, notamment les halls d’immeuble). Onizuka est la suite directe de Naha, un clip où on voit un grand frère tomber dans un guet-apens et se faire interpeller par la BAC. Il finit en prison, laissant ses deux petits frères, sa soeur et sa mère dans la cité. On voit alors comment le cadet, assez studieux, délaisse peu à peu les cours pour se mettre à son tour à dealer. Il court-circuite la vente de cannabis reprise par un rival de son grand frère incarcéré, pour vendre de l'herbe. 

Pendant ce temps, le benjamin de la famille, lui, est animé par la haine et file un mauvais coton. Il parvient à se procurer une arme et on imagine qu'il veut venger son frère en prison en abattant le nouveau boss du quartier. Un boss du quartier qui se fait d'ailleurs tabasser par le cadet des 3 frères. Mais alors qu'il tourne les talons, il se fait poignarder au flanc et est laissé pour mort. Le clip se termine alors qu'on voit le plus jeune frère armé. Suspense, action, drogue et rap sont les ingrédients de ce clip qui a déjà séduit 6 105 242 curieux, alors qu'il est ligne depuis seulement 3 jours (le 4 novembre).

Une trilogie bien ficelée

Onizuka s'inscrit dans une trilogie dont le premier clip, Naha culmine à plus de 34 millions de vues. Dans ce premier clip, on voit comment le grand frère des protagonistes, d'abord respecté dans son quartier, car dealer, tombe et finit derrière les barreaux, et les conséquences de son incarcération sur les plus jeunes de la famille. Ces clips sont-ils biographiques ? On sait que les deux frères du groupe PNL, Ademos et N.O.S, ont grandi un temps aux Tarterêts dans le 91 et que l'un d'eux a fait de la prison. Le clip est d'ailleurs tourné dans un quartier de Corbeil-Essonnes. La trilogie devrait être complétée par Bené, un titre également extrait de Dans la légende. On attend avec impatience ce clip qui nous apportera le dénouement des aventures des 3 frères. Montera-t-on un cran dans la violence ? Affaire à suivre.