Lady Gaga fait parler d'elle en cette rentrée avec la sortie prochaine de son nouvel album. Et elle en rajoute une couche puisqu'elle a été annoncée comme performeuse pour la mi-temps du Super Bowl en 2017. Une excellente nouvelle pour ses fans.

Lady Gaga, un comeback en grand

La chanteuse déjantée ne fait pas les choses à moitié. Après avoir dévoilé le single Perfect Illusion suivi d'un clip qui a déjà près atteint les 20 millions de vues, Lady Gaga passe à la vitesse supérieure. Joanne, son prochain album sort le 21 octobre et quoi de mieux que la mi-temps du Super Bowl pour en faire la promo ? Lady Gaga se produira en effet le 5 février au NRG Stadium à Houston au Texas lors du Super Bowl LI et de son incroyable mi-temps, qui n'est autre que l'événement musical le plus regardé au monde. En 2016, la mi-temps animée par Coldplay avec l'aide de Beyonce, Bruno Mars et Mark Ronson avait réuni 116,5 millions de téléspectateurs. Cette année-là, Lady Gaga avait interprété l'hymne américain et fait donc une belle percée en décrochant le droit d'animer la mi-temps.

Connaissant l'excentricité de Lady Gaga et son côté bête de scène, on n'a pas de doute sur la qualité du show qu'elle va proposer. Mais celle qui est passée par tous les looks semblent s'être assagie et opte désormais pour le grunge avec des mini shorts, collants à résilles, rangers et t-shirts destroy. Ses cheveux blond peroxydé sont coiffés en queue de cheval pour pouvoir gesticuler sur scène. On a une belle démonstration de ce nouveau style vestimentaire das le clip Perfect Illusion tourné dans le désert californien. C'est sur Twitter que Gaga a annoncé la nouvelle le 29 septembre en déclarant : "Ce n'est pas une illusion. Les rumeurs sont vraies. Cette année le SUPER BOWL devient GAGA!"

La mi-temps du Super Bowl, une institution

La mi-temps du Super Bowl est un événement aux Etats-Unis et nombreux sont les artistes qui aimeraient bien avoir l'occasion d'y chanter. Avant que Lady Gaga ne soit confirmée, plusieurs noms ont circulé, dont celui d'Adele, dont l'album 25 sorti il y a bientôt un an, a atteint les 10 millions d'exemplaires vendus aux Etats-Unis. La chanteuse anglaise a cependant refusé, affirmant que le Super Bowl ne convenait pas à une artiste comme elle. Mais ce n'est pas perdu pour tout le monde puisque Lady Gaga récupère le dossier.John Entz, président de la chaîne FOX Sports, a déclaré : "Lady Gaga est une des artistes les plus électriques de notre génération et on ne pouvait pas être plus heureux de ce choix de tête d'affiche pour le show de la mi-temps du Super Bowl LI."

Avant Lady Gaga, des artistes divers et variés se sont produits au Super Bowl, non sans parfois faire polémique. En 2016, Coldplay s'est totalement fait éclipser par Beyonce, qui a présenté le titre Formation extrait de son nouvel album. Habillée tout en noir et encerclée de danseurs rappelant les Black Panthers, elle en a énervé quelques-uns En 2015, Katy Perry a mis le feu avec Lenny Kravitz et Missy Elliott. En 2014, Bruno Mars nous a fait danser avec les Red Hot Chili Peppers en guest, en 2013, Beyonce invitait ses copines de Destiny's Child pour une session souvenir et en 2012, Madonna crée en scandale avec Nicki Minaj et M.Ia, qui a fait un doigt d'honneur en live. Et inutile de revenir sur le téton de Janet Jackson dévoilé par Justin Timberlake en 2004...