Staragora a pu interviewer le groupe irlandais Walking on Cars avec déjà un EP au compteur (Hand in Hand) sorti fin 2014 ! Cette semaine sort en France leur nouvel album Everything This Way, le groupe qui fait un carton avec Speeding Cars nous raconte tout !

Staragora : Pourriez-vous nous raconter comme s'est déroulé l'enregistrement de votre album ? 

Walking on Cars : C'était un processus assez long. On s'est enfermés dans une petite maison à côté de notre ville natale et nous avons enregistré des chansons dont certaines date de la création du groupe. Nous jouons en fait l'album depuis des années et on le perfectionne depuis tout ce temps ! 

Staragora : Speeding Cars raconte l'histoire d'une rupture, n'est-ce pas ?

Walking on Cars : Une rupture secrète ! Que personne ne peut connaître. 

Staragora : Est-ce dur de rester ensemble pendant 5 ans ? 

Walking on Cars : Je pense qu'on a tous la même façon de travailler. On se donne à 100% pour le groupe et on a tous le même objectif. Et puis on vient tous de la même petite ville, ça serait différent si on venait d'une capitale, là-bas on a de la place pour répéter.

Staragora : En quoi cet album est différent du dernier ?

Walking on Cars : On a déjà plus d'instruments ! (rires) Avant on avait un piano, une batterie, un banjo et quelques guitares, maintenant on a beaucoup plus de choses.

Staragora : Aviez-vous plus de pression pour cet album ?

Walking on Cars : Bien sûr ! Personne ne savait qui on était lors de la sortie de notre premier album. Et maintenant on fait des tournées en permanence et on doit prendre plus de temps pour écrire nos chansons.

Staragora : N'en avez-vous pas assez de jouer Speeding Cars ?

Walking on Cars : On va bientôt jouer avec un orchestre, donc à chaque fois que l'on joue c'est différent. On l'adore toujours et j'ai toujours des frissons quand on la chante. Peu importe où l'on va les gens la chantent, c'est incroyable.

Staragora : Avez-vous quelque chose à dire à vos fans français ? 

Walking on Cars : Oui... Bonjour ! (NDLR : en français dans le texte). La dernière fois que nous avons joué (NDLR : à La Maroquinerie) les fans étaient fous ! Ils connaissaient tous les paroles de nos chanson !

Leur tube, Speeding Cars :