Isabelle Caro : polémique autour de la mort du mannequin anorexique

Publié
Isabelle Caro : polémique autour de la mort du mannequin anorexique

Isabelle Caro, le mannequin anorexique, est morte en novembre 2010. Son père accuse l'hôpital et les médecins qui l'ont prise en charge d'être responsables de son décès et parle de "négligences".

Isabelle Caro, le mannequin en lutte contre l'anorexie est morte le 17 novembre 2010 à l'âge de 27 ans.

Sa mort n'a été rendue public que fin décembre, par ses proches, selon sa propre volonté. Dans un premier temps, on apprend qu'Isabelle Caro aurait succombé à une pneumopathie.

Or, aujourd'hui, Christian Caro, le père d'Isabelle monte au créneau et tient à rétablir sa vérité. Pour lui, sa fille n'est pas morte d'une pneumopathie mais plutôt à cause d'un enchaînement de "négligences" de la part de l'hôpital où elle avait été admise.

Le producteur Ludovic Anadolfo, qui devait commencer un projet professionnel avec Isabelle Caro déclare dans un communiqué transmis à l'AFP : "Contrairement à ce qui a été annoncé par les médias nationaux et internationaux, Isabelle n'est pas décédée d'une pneumopathie, mais des suites successives de négligences du personnel médical de l'hôpital Bichat, envers lequel, une plainte pour homicide involontaire a été déposée devant le procureur de la République de Paris ".

Christian Caro  raconte les circonstances de la mort d'Isabelle Caro au journal suisse 20 Minutes : "Sur demande de ma femme, elle a été emmenée par les pompiers à l’hôpital Bichat, à Paris. Elle a expliqué aux médecins ce qui se passait et leur a parlé de sa maladie. Les médecins ont dit: ‘On va faire des examens mais pour ne pas que vous soyez gênée on va vous endormir".

Pourtant, le père d'Isabelle Caro affirme que dans son état, une anesthésie était très dangereuse pour la jeune femme.

Il ajoute notamment que sa fille avait été hospitalisée précédemment dans un autre hôpital et que  "ne serait-ce que pour faire un prélèvement, le médecin ne voulait même pas l’insensibiliser localement pour ne pas créer de risque. Et là on l’endort carrément. C’est l’envoyer à la mort tout de suite."

Pour le père d'Isabelle Caro les choses sont claires : "Elle est morte parce qu’ils l’ont débranchée. Deux médecins nous ont pris à part avec ma femme dans un bureau et nous ont dit: ‘Vous savez de toute façon votre fille n’avait pas envie de vivre’. Ils l’ont abrégée."

Et en plus de la douleur d'avoir perdu sa fille, le père d'Isabelle Caro fait aussi face au suicide de sa femme, la mère d'Isabelle, qui s'est suicidée le 4 janvier 2011, car elle ne supportait pas la mort de son enfant.

Christian Caro indique par ailleurs qu'une fondation sera bientôt créé à la mémoire de l'actrice mannequin, afin de poursuivre son combat.

De leur côté, les responsables de l'hôpital nient toute responsabilité et assurent que "toutes les mesures ont été prises".

Crédit photo : Splashnews

Les avis des internautes