Dans la pub Marque Repère ou dans le rôle de Camille dans la série Scène de ménages, Amélie Etasse ne laisse personne insensible ! Elle est drôle, elle est belle... mais la connaissez-vous vraiment ? Voici 5 infos à retenir sur cette actrice qui monte !

Son personnage de "la blonde"

Depuis 2010, Amélie Etasse incarne le personnage de "la blonde" dans la série publicitaire Marque Repère de E.Leclerc. Les spectateurs peuvent ainsi la voir vanter les mérites d'un jus d'orange bio, d'un yaourt au lait de brebis ou de gâteaux aux céréales. Son humour et son air exalté fonctionnent à tous les coups. Ce n'est pas pour rien qu'elle est le visage de la marque depuis plus de 6 ans ! 

Camille dans Scènes de Ménages

Depuis le 24 août 2015, elle est la nouvelle venue dans Scènes de ménages, sur M6. Avec son compère Grégoire Bonnet, elle forme un couple étonnant où la différence d'âge est au cœur des sketchs. "C’est une visibilité énorme et en tant qu’acteur avoir des projets sur la durée, c’est tellement dur", déclarait l'actrice à Télé Loisir. 

Staragora

La casserole qu'elle n'assume pas

Tout comédien a dans son CV ce rôle qu'il n'assume pas... et Amélie Etasse n'y échappe pas ! Interrogée sur ses casseroles par le magazine Closer, la femme de 32 ans a avoué sa participation à un épisode de la scripted-reality Le jour où tout a basculé sur France 2. "Je n'assume absolument pas ! (rires) Si quelqu'un me ressort ces archives, je ne serai pas très heureuse. C'est le genre de chose qui aurait pu abîmer la vision que j'ai de mon métier", a-t-elle confié. 

Une formation de chant

Amélie est une artiste complète ! En plus d'être actrice, la jolie blonde sait chanter et a fait ses classes chez le Chœur de la Ville et avec la coach vocal Carine Robert. Avant cela, elle a étudié le théâtre et la danse au conservatoire Georges Bizet, ainsi qu'à l'école de théâtre de Paris. Elle est titulaire d'une licence "Arts du spectacle, option théâtre". Bref, un beau bagage ! 

Ancienne blogueuse

L'écriture, c'est son truc. La comédienne a en effet exercé ses talents de rédactrice web pour le site Paris Mieux Mieux, mais aussi en écrivant la web série décalée La Loove dans laquelle elle a également joué. La série a d'ailleurs reçu le prix Humour au Swiss Web Festival