C’est aujourd’hui le grand jour pour les Américains ! Ce jeudi 24 novembre, les États-Unis fêtent Thanksgiving, un jour férié dont l’importance est égale, voire supérieure à Noël ou à la fête nationale ! Mais pourquoi célèbrent-ils Thanksgiving ? Depuis quand cette tradition existe ? Et pourquoi la dinde ? On vous confie tout ce qu’il y a à savoir sur cette fête peu connue des Français !

1)      Une histoire de colons et d’Amérindiens

Selon la tradition américaine, Thanksgiving remonte à l’arrivée des premiers colons anglais à bord du Mayflower sur les côtes américaines, en 1620. Les pèlerins connaissent des débuts difficiles, marqués par la maladie et la mort de la moitié des passagers. Ils auraient été aidés par les Amérindiens qui auraient partagé leur nourriture et appris aux nouveaux arrivants à chasser et cultiver le maïs. En remerciement et pour célébrer la première récolte, les colons invitèrent les premiers habitants du continent américain à partager leur repas et décrétèrent trois jours d’action de grâce. Thanksgiving est né.

2)      Abraham Lincoln, père du Thanksgiving moderne

Dans les années qui suivent, Thanksgiving est célébré de façon très irrégulière, encouragé par quelques présidents américains. Il faudra attendre Abraham Lincoln pour que la fête devienne officielle. En 1863, il décrète que le dernier jeudi de novembre sera désormais célébré le jour national de Thanksgiving. Depuis, il est fêté tous les ans.

3)      La dinde, symbole de Thanksgiving

Mais pourquoi la dinde est-elle devenue le plat principal des copieux repas de Thanksgiving ? Tout simplement parce qu’il s’agissait d’un animal inconnu des colons à leur arrivée, qui ont appris à le préparer grâce aux Amérindiens. Et si tous les ans le Président des États-Unis en gracie une, c’est à l’initiative de John F. Kennedy, qui décida de renvoyer une dinde qu’on lui avait offerte à la ferme pour la laisser vivre, seulement quatre jours avant son assassinat.

4)      Une fête pour tous

Si Thanksgiving est fêté par la majorité de la population américaine, c’est parce qu’il s’agit d’une célébration laïque, qui n’a aucun attachement religieux ou politique. Les Américains expriment simplement leur reconnaissance lors d’un bon repas en famille, qu’ils soient chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes ou athées.

5)      Le Black Friday

Si la célébration de Thanksgiving reste rare en France, notre pays n’a cependant pas hésité à emprunter la tradition du Black Friday, qui a lieu le lendemain de Thanksgiving. Il s’agit du coup d’envoi des achats de Noël, et les commerçants en profitent pour proposer des promotions très intéressantes… ce qui donne lieu aux fameuses foules qui se précipitent des les magasins dès l’ouverture des portes.