2016, une bonne année pour les couples ? Pas vraiment si l’on en croit le nombre de ruptures de stars qui sont survenues cette année. À commencer par Brad Pitt et Angelina Jolie, que l’on croyait indestructibles ! Et ils ne sont pas les seuls à avoir tiré un trait sur leur relation. Johnny Depp et Amber Heard, Demi Lovato et Wilmer Valderrama, Bella Hadid et The Weeknd... et le pire, c’est que ça n’est peut-être pas fini ! D’après des statistiques Facebook, le pic du nombre de ruptures devrait arriver aujourd'hui !

Gare au 11 décembre !

Voici la date qui risque de donner des sueurs froides à toutes les personnes en couple : le 11 décembre. D’après une étude publiée le site Information is beautiful, c’est ce jour que les gens ont le plus tendance à se séparer ! Des chercheurs sont arrivés à cette conclusion en étudiant des statistiques portant sur des posts Facebook de rupture et des mises à jour de statuts amoureux. Il semblerait donc que nombre d’individus choisissent de se séparer de leur moitié quinze jours avant Noël. Les raisons ? On peut imaginer que dans le cas des jeunes couples, l’une des deux personnes ne se sente finalement pas prête à présenter son ou sa partenaire dans sa famille lors des fêtes de fin d’année. Mais on ne peut évidemment pas s’empêcher de penser que certains préfèrent mettre un terme à leur relation pour ne pas avoir à acheter de cadeau hors de prix. Cruel ? Peut-être un peu, mais probablement moins que de faire semblant d’avoir toujours des sentiments envers l’autre et d’attendre janvier pour finalement faire ses adieux. 

Le printemps et l’été sont en compétition

Si le 11 décembre est donc le grand gagnant en termes de nombre de ruptures, il est suivi de près par le mois de mars, qui est traditionnellement le mois du fameux Spring Break aux États-Unis. Les étudiants profitent de cette semaine de congé pour partir faire la fête dans une destination paradisiaque… et certains préfèrent manifestement être célibataires pour l’occasion. On observe le même phénomène, mais de façon nettement moins importante, durant les vacances d’été. Pas toujours facile de résister à l’éloignement, pas vrai ?