Déjà pratiqué dans l'Antiquité, le baiser se pratique encore aujourd'hui couramment dans de très nombreux pays. Et c'est tant mieux ! De la bise au "french kiss" en passant par le 1er baiser ou le tendre bisou des papas ou des mamans, le baiser est encore ce qu'on a inventé de mieux pour profiter du bonheur d'être ensemble. De quoi s'attarder un petit instant sur les secrets insoupçonnés du baiser.

Le baiser, ce délicieux vecteur de bactéries 

1- 50 millions : c'est le nombre de bactéries échangées en moyenne à chaque "french kiss". On se demande bien comment les scientifiques ont fait pour réaliser le décompte... 

2. Baiser tricolore : le "french kiss", tel que l'appellent les anglo-saxons, peut se désigner en de nombreux termes chez les Français : patin, pelle, galoche (le verbe "glaocher" a fait son entrée au dictionnaire en 2013), ou, plus subtilement, "baiser avec la langue". Quoi qu'il en soit, s'agit-il vraiment d'une coutume 100 % d'origine française ? La légende voudrait que le terme "french kiss" ait été ramené par les soldats américains de la Seconde guerre mondiale, tout émus des pratiques buccales de jolies Françaises fraîchement libérées. Au XIXe siècle, les Français l'appelaient pourtant "baiser florentin" !

3. 1500 av. J.-C : c'est la date à laquelle on recense la 1ère référence au baiser sur la bouche dans un texte indien. 

4. Kama Sutra : le célèbre texte indien ne s'intéresse pas seulement aux positions de l'acte sexuel. Il recense plus d'une trentaine de baisers différents, sur la bouche, mais aussi sur le corps. Le baiser y est présenté comme un acte primordial dans la relation amoureuse intime. 

5. 127 : c'est le nombre de baisers échangés au cours d'un seul film : Don Juan, sorti en 1926. Le long-métrage détient un record invaincu jusqu'ici !

6. 3 pommes : les calculs sont formels : une heure de pratique intensive du french-kissing permettrait de brûler l'équivalent de 3 pommes, soit 150 calories. Et pour un simple baiser d'une petite minute, c'est 2 à 3 calories en moins, soit l'équivalent d'un Tic-Tac. OK, on a déjà vu plus efficace pour perdre du poids, mais au moins c'est agréable ! 

On s'embrasse pour lutter contre le vieillissement 

 7. Embrasser pour lifter : un baiser avec la langue mobilise pas moins de 12 muscles du visage et 19 muscles de la langue. Des chercheurs ont déterminé que le bisou amoureux contribuait à lutter contre les rides en renforçant nos muscles et l'élasticité des tissus. 

8. Premier baiser : le 1er baiser de l'histoire du cinéma est aussi le plus scandaleux. Échangé entre les acteurs May Irwin et John C. Rice, il a été filmé dans un court-métrage de moins de 60 secondes, sobrement intitulé "The Kiss", en 1896. A l'époque, le public en fut outré. 

9. Marathon-Kiss : le record du baiser le plus long jamais échangé appartient au couple thaïlandais Ekkachai et Laksana Tiranarat. En 2013, ces amoureux persévérants se sont embrassés pendant 58 heures 35 minutes et 58 secondes !!

10. L'avenir appartient à ceux qui s'embrassent tôt : une étude menée par des chercheurs allemands en 2014 a démontré que les hommes embrassant leur compagne le matin avant d'aller au travail gagnaient en moyenne plus d'argent que les autres. Tout simplement parce que le fait d'embrasser celle qu'ils aiment les rend plus heureux, et donc plus efficaces au travail !

11. A l'aveuglette : 66% des gens fermeraient les yeux quand ils échangent un baiser, et une proportion équivalente tournerait la tête à droite.

12. Dans le règne animal : le baiser est également plus répandu qu'on ne le croit chez nos amis les animaux. Les chimpanzés se font des smacks, les bonobos (qu'on estime plus évolués) s'embrassent avec la langue, les vaches, les écureuils, et même les escargots pratiquent une forme de baiser, certes un peu différente de la nôtre, mais c'est tellement chou !