15 jours avant noël, le merveilleux prend ses quartiers d'hiver à Lyon pour son illustre Fête des Lumières. Elle se tient depuis le jeudi 8 décembre et jusqu'au samedi 10 décembre, au cœur de la capitale de l'Auvergne-Rhône-Alpes. On en profite pour éclairer votre lanterne !

Fête des Lumières 2016 : la sécurité avant tout

Cette année encore, la Fête des Lumières devra respecter des règles de sécurité très strictes, conséquence des attentats terroristes de 2015. La célébration sera ainsi cantonnée à la Presqu'île de Lyon. Pour y entrer, il faut passer par l'un des points de contrôle mis en place par la mairie. Pour autant, la fête ne perd rien de sa magie : dans ce périmètre plus réduit, on découvre malgré tout une quarantaine de scénographies lumineuses, parmi lesquelles des manifestations prévues en 2015, et annulées après les attaques du 13 novembre.

Des origines multiples

Sur les véritables racines de la Fête des Lumières à Lyon, les théories se contredisent. On parle d'un vœu des échevins à la Vierge, prononcé en 1643 pour protéger la ville de la peste (ou du scorbut). On évoque aussi un second vœu, cette fois prononcé en 1870, implorant Marie de sauver Lyon des armées prussiennes. En réalité, la coutume des illuminations est bien plus ancienne, et partagée par de nombreuses cultures. On la pratiquait déjà dans l'antiquité ! Par la suite, les chrétiens décidèrent à leur tour de l'adopter pour favoriser la transition entre les anciens cultes et les nouveaux. Au Moyen-Age et durant la Renaissance, Lyon, comme d'autres villes en France, s'illuminait pour saluer la visite d'un personnage important, pour accueillir le roi, ou pour ponctuer la signature d'un traité de paix…

Même Thomas Pesquet y assiste !

Hier 8 décembre, le spationaute Thomas Pesquet, actuellement en orbite dans la Station Spatiale Internationale, a publié ce tweet émouvant d'une image de Lyon, brillant de mille feux depuis l'espace. Certains internautes affirment cependant qu'il s'agirait plutôt de Rome… en attendant que les spécialistes tranchent la question, on vous montre ce superbe cliché :

Un concept qui fait des petits

Cette année, Lyon n'est pas la seule à allumer ses lumignons. Inspirées par le célèbre événement, d'autres communes françaises ont voulu organiser leur propre Fête des Lumières : c'est le cas notamment de la petite commune de Saint-Aubin-sur-Scie, en Normandie, de la ville de Sèvres, dans les Hauts-de-Seine, ou encore dans le sud de la Seine-et-Marne, à Moret-sur-Loing et à Samois-sur-Seine.

L'écologie s'invite au programme

Aux Terreaux, l'un des lieux incontournables de la Fête des Lumières lyonnaise, Jacques Couturier a créé un spectacle mêlant mangas et dessins animés, et dérèglement climatique. Le public pourra ainsi accompagner le voyage d'un savant fou à travers la planète, et assister aux catastrophes écologiques qui pourraient se produire, et qu'il est urgent de combattre.

Fête des Lumières

©Reynaud Julien/APS-Medias/ABACA