Comment mêler repos et travail alors que Twitter, Facebook et nos séries préférées nous empêchent de dormir ? Pas facile tous les jours ! Mais s’il est prouvé que les objets connectés sont mauvais pour notre sommeil, ce n’est pas le seul facteur qui déterminerait la qualité de vos nuits. Selon une récente étude, certains jours de la semaine seraient plus propices à nous fournir une bonne nuit de sommeil récupérateur. 

Le mardi est synonyme de bonne nuit

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce n’est pas pendant le week-end que l’on se reposerait le plus ! D’après une étude anglaise effectuée sur 5000 cas hommes et femmes, la nuit du mardi au mercredi serait celle où l'on a le plus de chances de bien dormir (55,1% de notre sommeil est réparateur le mardi tandis que le vendredi et samedi, c'est seulement 48,3% de notre nuit). Selon les médecins et spécialistes du sommeil, on définit la nuit réparatrice comme une phase durant laquelle notre pression artérielle et nos hormones de stress diminuent. Mais alors, pourquoi dormirait-on mieux en pleine semaine plutôt que le week-end où l'on ne travaille pas ? 

Explication d'une étude sur le sommeil récupérateur 

Les raisons de ce phénomène ne sont pour le moment pas très claires. Peut-être que notre corps est tout simplement satisfait d'avoir survécu aux deux premiers jours de la semaine ? Les scientifiques misent plutôt sur une explication beaucoup plus réaliste. En début de semaine, on évite généralement les grosses soirées qui nous enverraient au boulot avec une gueule de bois monstrueuse, on mange moins gras et en général, on évite tous les autres excès que l’on s’autorise en fin de semaine. Aussi, dormir plus le week-end n'est pas forcément synonyme de repos : "Il y a une grosse différence entre le repos et la récupération. Les gens se reposent bien plus longtemps le week-end, mais ils sortent peut-être de soirée et leur corps ne récupère pas assez" explique Simon Shepard, CEO de chez Optima Life

Homme et Femme : un sommeil différent

En plus des critères dernièrement cités, les hommes et les femmes ont un sommeil très différent. Si ces dames dorment plus longtemps (environ 7h34 par nuit, soit 11 minutes de plus que les hommes), ces messieurs eux dorment plus profondément (seulement 49% des femmes dorment profondément tandis que les hommes sont 54,4% à ronfler dans les bras de Morphée). 
Hommes ou femmes, adultes ou enfants, si vous êtes fatigués : profitez du mardi pour bien vous reposer !

Lire aussi