Faire une chute de 7 600 mètres et atterrir en toute sécurité, cela semble impossible, n’est-ce pas ? Eh bien impossible n’est pas Luke Aikins ! Cet Américain de 42 ans n’a pas eu froid aux yeux quand il s’est jeté d’un avion sans parachute. Jamais un tel exploit n’avait été réalisé auparavant.

Une chute libre non soutenue par Redbull

Le projet de Luke Aikins était tellement fou que Redbull, son sponsor lors de ses précédents défis, a refusé de s’y associer. Il faut dire qu’une chute d’une telle hauteur, et sans parachute, présentait quelques risques ! Pourtant, c’est en toute confiance que le cascadeur et parachutiste américain est monté dans l’avion qui allait l’emmener à 7 600 mètres de hauteur. Pour le réceptionner, son équipe avait déployé un immense filet de sécurité, de 30 par 30 mètres, dans le désert de Californie. Luke Aikins ne disposait que d’une bouteille d’oxygène, d’une caméra disposée sur son casque, d’une oreillette et d’un GPS.
 
 
 
La Screen Actors Guild avait également requis le port d’un parachute, mais le cascadeur l’a finalement laissé dans l’avion. Après une chute de deux minutes, Luke Aikins a atterri en plein dans le filet, sans dommages. "Je suis presque en lévitation, c’est incroyable, a-t-il déclaré après avoir rejoint sa femme et son fils. Je l’ai vraiment fait ! Je n’arrive même pas à m’exprimer." On peut comprendre !

Luke Aikins, un pro du saut

On s’en doute, Luke Aikins n’en était pas à son premier saut (et heureusement !). Ce parachutiste a plus de 18 000 sauts au compteur, il dirige d’ailleurs une école de parachutisme dans l’État de Washington. Mais ce n’est pas tout. Ce casse-cou est connu pour donner des cours aux forces spéciales de l’armée américaine, effectuer des cascades dans des blockbusters comme Iron Man 3 ou Godzilla et aussi pour avoir collaboré au saut de Felix Baumgartner depuis l’espace en 2012. Quand on voit son CV, on se dit que finalement, ce saut de 7 600 mètres était presque une broutille pour Luke Aikins !