Pour la onzième année consécutive, des cyclistes de Mexico ont à nouveau enlevé leurs habits à l'occasion de la  "World Naked Bike Ride" (balade mondiale à vélo et nu, ndlr), qui a lieu dans une centaine de villes dans le monde. Une scène impudique et improbable qui a tapé dans l’œil de nombreux passants et médias.

Tous à poil contre la pollution

Ce n'était pas seulement pour l'amour du naturisme et des balades les seins au vent, mais aussi et surtout pour manifester de réelles revendications
"Beaucoup ont peint leur corps pour montrer que c'est notre carrosserie, quand nous circulons dans la rue. Le cycliste est très vulnérable, comme le piéton", a expliqué un jeune manifestant, comme le relate Le Midi Libre.
Récemment, des mesures de réduction de la circulation ont été instaurées par le gouvernement mexicain en raison du dépassement des niveaux d'alerte environnementale. Ils ont pédalé plus de 23 km à travers la ville, totalement nus, ou à moitié habillés, avec de la peinture sur le corps pour faire entendre leur parole écologique et dénoncer la dangerosité du vélo en ville. Envie de voir à quoi ça ressemblait ? Regardez cette vidéo immersive. (Allergiques aux fesses s'abstenir !) 

Pas besoin de manifester pour se mettre nu ! 

En France, des centaines de marcheurs participent chaque été à des "randonues", pour parcourir les falaises et campagnes provençales dans le plus simple appareil. Si vous recherchez de l'authenticité et une paix intérieure... ces randonnées d'un autre genre sont faites pour vous !