Le coup d'envoi du bac 2016 est lancé ! Mercredi 15 juin les lycéens ont commencé leur semaine d'épreuve avec la philosophie. Au programme : des sujets qui demandent de se creuser la tête, d'avoir bien révisé et de détenir certaines références. Les pensées des philosophes, c'est pas franchement votre truc ? Pas de panique, on peut essayer de s'en sortir avec les séries (ou pas).

Série L 

Sujet 1 : Nos convictions morales sont-elles fondées sur l'expérience ?

Une thèse de quatre pages sur le sujet ? Fatiguant. Servez-vous plutôt d'une des punchlines de Khloé Kardashian dans Keepin' Up With The Kardashian : "Les opinions sont comme les conna**, tout le monde en a un !". Bon pour être honnête, réussir son bac philo avec une phrase, ça n'a jamais fonctionné

Sujet 2 : Le désir est-il par nature illimité ?

Jessica Day vous répondrait que oui, évidemment. Après tout pour tomber amoureuse de Nick, inventeur du Bro Juice à l'hygiène douteuse, il faut avoir une sacrée dose de désir en soi.

Série ES 

Sujet 1 : Savons-nous toujours ce que nous désirons ?

Seth Cohen, lui, veut Summer Roberts depuis la primaire. Belle histoire d'amour, sauf lorsqu'il épouse Blair Waldorf (???). Oui, quand les acteurs de Newport Beach et Gossip Girl deviennent parents, c'est très déroutant pour les fans.

Sujet 2 : Pourquoi avons-nous intérêt à étudier l'Histoire ?

Une chose est sure : vous auriez dû étudier plus longtemps vos cours de philo. D'ailleurs, qu'est-ce que vous faites sur cet article ? Allez réviser pour l'histoire géo demain, go go go !

Série S 

Sujet 1 : Travailler moins, est-ce vivre mieux ?

Tyrion Lannister passe directement à la synthèse : pourquoi ne pas boire en travaillant ? (Breaking news : c'est une mauvaise idée.)

Série Technologique 

Sujet 1 : Pour être juste, suffit-il d'obéir aux lois ?

Les personnages d'Arrested Development le prouvent : ils n'obéissent à aucune loi et n'ont aucune morale. Voilà. Sujet terminé.

Sujet 2 : Pouvons-nous toujours justifier nos croyances ?

Ne pas pouvoir expliquer scientifiquement ses croyances, n'est-ce pas là la définition de la foi ? American Horror Story nous plonge dans un univers très noir qui nous rappelle que tout est possible. Enfin, surtout les trucs affreux.