Freddie Gibbs se souviendra longtemps de sa venue en France... Son concert toulousain ne s'est pas exactement déroulé comme prévu. Le Figaro révèle que le rappeur américain a été interpellé à Toulouse jeudi 2 juin 2016. A 20h, juste avant son concert prévu au Rex, Freddie Gibbs a été arrêté 48h après un mandat d'arrêt européen émis par les autorités autrichiennes. Le rappeur serait soupçonné de viol. Selon La Dépêche, il dormirait à la maison d'arrêt de Seysses depuis vendredi 3 juin en attendant une éventuelle extradition.

Freddie Gibbs et la justice, une longue histoire

La police, ce n'est pas la première fois qu'il y est confronté. Freddie Gibbs a déjà dû collaborer avec elle mais, cette fois, en qualité de victime. Le site Rolling Stone raconte que le 4 novembre 2014, le rappeur a été la cible d'une fusillade après un concert à Brooklyn. Assis dans une voiture, il a vu approcher un homme qui a tiré plusieurs fois dans sa direction. Le rappeur a réussi à s'enfuir alors que deux membres de son équipe ont été touchés à la main et à la jambe. La raison pour laquelle il a été visé ? Freddie Gibbs explique au Post : "Ils ont essayé de tuer Tupac. Ils ont essayé de me tuer. Je suis toujours en vie"