Lacrim nous avait déjà fait le coup de la libération anticipée, mais cette fois, c'est pour de vrai : le rappeur incarcéré pour détention d'armes a enfin recouvré la liberté et a annoncé la bonne nouvelle à ses admirateurs via les réseaux sociaux. Avec sa mixtape Ripro 2 certifiée disque d'or depuis mars 2016, Lacrim a toutes les clés pour reprendre sa vie en main.

Lacrim libéré après seulement 1 an d'emprisonnement

Condamné à 3 ans de prison ferme après que la police a trouvé ses empreintes sur un fusil d'assaut utilisé pour le tournage d'un clip, Lacrim vient d'être libéré aujourd'hui, après seulement 1 an d'incarcération. Le rappeur a laissé éclater sa joie sur Facebook, en utilisant une photo de Fidel Castro, décédé il y a quelques jours à l'âge de 90 ans, dialoguant avec l'ancien président algérien Houari Boumédiène.  L'artiste avait reçu le soutien de Kaaris et Mister You il y a quelques jours, devant les caméras du site Booska-P. Son récent séjour derrière les barreaux pourrait lui avoir permis de travailler de nouveaux textes, et donc de reprendre son ascension, encore encouragée par le succès de Ripro 2.

Lacrim avait fui la justice et son épouse enceinte

La condamnation, survenue en mars 2015, avait été prononcée par le tribunal correctionnel de Marseille en l'absence de Lacrim. Le rappeur avait en effet choisi de prendre la fuite, abandonnant son épouse alors enceinte de 3 mois. Il s'était finalement rendu aux forces de l'ordre à la fin de l'année 2015 et avait accepté de purger sa peine. En juin 2016, des rumeurs sur sa libération anticipée avaient commencé à courir alors que le rappeur avait publié des clichés de lui hors de murs de la prison : il ne s'agissait en réalité que d'une permission dont il avait bénéficié. Presque 6 mois plus tard, le rappeur peut aller et venir à sa guise !