C'est William Friedkin, réalisateur de L'Exorciste, qui a annoncé ce vendredi 13 janvier la mort de son vieil ami.William Peter Blatty a acquis le statut de grand maître de la littérature d'horreur avec la publication en 1971 de son roman L'Exorciste. D'abord rejeté par la critique, ce roman aura connu un immense succès en librairie, avant de devenir l'une des plus grandes œuvres d'horreur du XXe siècle. Sa disparition a également donné lieu à l'hommage d'un autre champion dans cette catégorie, Stephen King : "RIP William Peter Blatty, qui a écrit le plus grand roman d'horreur de notre époque. A un de ces jours, vieux Bill." Lien Twitter : https://twitter.com/StephenKing/status/819938141251440641

L'Exorciste, le chef-d'oeuvre d'une vie

William Blatty a 43 ans lorsqu'il publie L'Exorciste. Dans ce roman qui va marquer de nombreuses générations, une fillette de 12 ans se retrouve possédée par un démon, et est secourue par 2 prêtres. Choquant et angoissant, ce roman va faire sensation auprès des lecteurs, avant de trouver une seconde vie sur grand écran, par l'entremise d'un autre William : Friedkin. Ce dernier va charger l'auteur du roman d'adapter son œuvre.

Nommé pour 10 oscars l'année suivante, le film en remporte 2, dont l'oscar du meilleur scénario pour Blatty. Il décrochera aussi un Golden Globe dans la même catégorie. En 1990, William Peter Blatty renoue avec son univers démoniaque en assurant l'adaptation cinématographique de L'Exorciste, la suite, inspiré également de l'un de ses romans, en tant que scénariste et réalisateur. On y découvre cette fois un policier enquêtant sur une série de meurtres mystérieux. William

Peter Blatty, auteur multiforme

Né en 1928 à New York, William Blatty est un fils d'immigrés libanais, élevé dans les quartiers pauvres de la Grosse Pomme. Ce qui ne l'empêche pas de faire ses études à l'université de Georgetown à Washington. Sa carrière débute cependant bien loin de la machine à écrire. Pour gagner sa vie, il se fait vendeur d'aspirateurs au porte à porte. Puis, sans transition, il devient spécialiste de la guerre psychologique dans les rangs de l'US Air Force, avant de retourner au monde universitaire en devenant directeur des relations publiques dans l'université de Loyola.

Finalement, il se fait journaliste… avant de changer de nouveau de carrière pour se concentrer sur l'écriture de fiction dans la littérature et au cinéma. Auteur de 13 romans (dont le 1er, Which Way to Mecca, Jack ? sera publié en 1959) et d'une autobiographie, il devient scénariste en 1963, et se spécialise tout d'abord dans la comédie avant de basculer dans la fiction d'horreur. Il fera également quelques apparitions devant la caméra, le plus souvent comme figurant, et réalisera 2 films : La Neuvième Configuration en 1980, et L'Exorciste, la suite, en 1990.