Il était l’interprète du tube I’ll be your everything, une ballade délicieusement nineties qui a fait de lui une star. Tommy Page a été retrouvé mort vendredi 3 mars à l’âge de 46 ans. La cause de sa disparition n’a pas encore été dévoilée, mais plusieurs proches du chanteur auraient avancé l’hypothèse du suicide.

Billboard pleure son ancien éditeur

C’est le magazine Billboard qui a annoncé le décès de Tommy Page. Le chanteur y avait en effet travaillé en tant qu’éditeur entre 2011 et 2013. "Nous pleurons tous la perte de notre ami et collègue Tommy Page, a déclaré John Amato, président de Billboard. C’était une personne magnétique et un véritable artiste. Nos pensées accompagnent sa famille."

Tommy Page a commencé sa carrière alors qu’il travaillait dans le vestiaire d’une boîte de nuit très branchée de New York. C’est par ce biais qu’il a pu rencontrer Seymour Stein, fondateur du label Sire Records, qui a lancé sa carrière. Mais c’est quelques années plus tard, à l’âge de vingt ans, que Tommy Page est propulsé au statut de star grâce au titre I’ll be your everything, une chanson écrite avec des membres de New Kids on the Block. Par la suite, Tommy Page a continué à sortir des albums, plus confidentiels cette fois, tout en démarrant une carrière de producteur. Il a ainsi travaillé en tant que cadre chez Warner Bros. Records, où il a lancé les carrières d’Alanis Morissette, Green Day ou encore Michael Buble. En 2011, il rejoint Billboard, avant de devenir vice-président des partenariats de Cumulus Media. Tommy Page n’avait cependant pas oublié la scène. En janvier 2017, il avait posté un tweet assurant qu’il projetait d’enregistrer de nouveaux titres. Il laisse derrière lui son mari, Charlie, et leurs trois enfants.