David Hamilton, célèbre photographe connu pour ses clichés de jeunes filles, est mort le 25 novembre à Paris. Il a été découvert dans son appartement situé près de Montmartre, hier soir.

Un suicide pour David Hamilton ? 

Les conditions du décès de David Hamilton font clairement penser à un suicide. Selon Le Parisien, l'homme âgé de 83 ans aurait été découvert par une femme de ménage, un sac plastique emballé autour de la tête. Son décès a été prononcé à 21h30. Selon Europe 1, c'est le voisin de David Hamilton qui l'a d'abord retrouvé inanimé. On annonce d'abord qu'il est dans un état grave, entre la vie et la mort, puis son décès est finalement annoncé quelques instants plus tard.

Les pompiers dépêchés sur place ont trouvé David Hamilton en "arrêt cardio-respiratoire". Des médicaments auraient été retrouvés non loin de son corps mort, selon une source proche du dossier. 

David Hamilton accablé par les accusations

On ne sait pas encore ce qui aurait poussé David Hamilton à mettre fin à ses jours, mais ce qui est sûr, c'est qu'il était la cible de lourdes accusations. En octobre, dans son livre La Consolation (Éditions JC Lattès), Flavie Flament affirme avoir subi un ou plusieurs viols de la part d'un célèbre photographe, dans le Sud de la France, alors qu'elle était adolescente. Elle ne livre aucun nom, mais très vite, celui de David Hamilton circule. Sur le plateau de Salut les Terriens, Thierry Ardisson lâche le nom du photographe britannique et l'insulte au passage.

Le 18 novembre, dans un entretien vidéo donné à L'Obs, Flavie Flament prononce la phrase "l'homme qui m'a violée lorsque j'avais 13 ans est bien David Hamilton". Enfin, elle explique ne pas l'avoir accusé frontalement dans son livre à cause de la prescription d'abord, et de la peur d'être accusée de diffamation. Après un long silence, David Hamilton avait choisi de s'exprimer, alors même que d'autres victimes supposées, affirmant avoir été photographiées par lui au Cap d'Agde dans les années 80, commençaient à sortir de l'ombre.

Le 22 novembre, soit 3 jours avant son décès, David Hamilton avait annoncé son intention de porter plainte pour diffamation. Selon Le Figaro qui cite l'AFP, David Hamilton avait déclaré : "Aujourd'hui, je ne fais l'objet d'aucune poursuite. Nous sommes au-delà de ma présomption d'innocence. Je suis innocent et dois être considéré comme tel. L'instigatrice de ce lynchage médiatique cherche son dernier quart d'heure de gloire. Par la diffamation. Je déposerai plusieurs plaintes dans les jours à venir."

Le vieillard n'a pas eu le temps de le faire, mais semble avoir choisi une issue irrémédiable à ses ennuis. Un ami proche raconte selon Le Parisien que le photographe était solitaire et abattu. Pour sa défense, il expliquait n'avoir rien fait et que sa femme était présente lors de la séance photo avec Flavie Flament. Une fois son nom révélé, il semblait avoir déclaré forfait. Bien que mort, David Hamilton reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.