Une bien triste fin pour l'artiste qui a fait danser toute la planète, et en particulier la France. La chanteuse Loalwa Braz Vieira a été découverte ce jeudi 19 janvier dans son véhicule. La voiture a été incendiée par un groupe de malfaiteurs, causant ainsi la mort par calcination de la star brésilienne. Les 1ers éléments de l'enquête révèlent qu'elle aurait été victime d'un cambriolage orchestré par le concierge de son auberge, située à Saquerema, ville balnéaire de la région de Rio.

3 suspects arrêtés

Selon le journal brésilien Globo, citant des sources policières, les pompiers se sont rendus une 1ère fois dans l'auberge tenue par l'ex-chanteuse du groupe Kaoma, en proie aux flammes, dans la nuit de mercredi 18 à jeudi 19 janvier. On leur a ensuite signalé un second incendie, non loin de la pousada de Loalwa Braz Vieira. Ils ont alors découvert son véhicule calciné, à l'intérieur duquel se trouvait son corps, également carbonisé. Une bonbonne de gaz a été trouvée, indiquant que les criminels avaient souhaité provoqué l'explosion de la voiture. Dans les heures qui ont suivi cette macabre découverte, la police brésilienne a procédé à l'arrestation de 3 suspects âgés de 18 à 23 ans. Parmi eux, le concierge du petit hôtel de 8 chambres. Selon les forces de l'ordre, ces 3 hommes auraient eu l'intention de cambrioler l'auberge qui n'accueillait alors aucun client. Loalwa Braz Vieira aurait alors tenté de leur résister, avant d'être rouée de coups et emportée, évanouie, dans son véhicule. Les malfaiteurs auraient mis le feu à l'auberge avant de monter dans la voiture de la chanteuse. Après avoir roulé pendant environ 1 kilomètre, ils ont alors incendié la voiture, piégeant sa propriétaire dans les flammes.

La triste fin d'un rêve

Loalwa Braz Vieira avait vécu plusieurs années en France, à partir de 1985. Après le succès gigantesque du titre La Lambada, interprété par Loalwa Braz Vieira et son groupe Kaoma, la chanteuse avait poursuivi sa carrière durant une quinzaine d'années, et avait sorti en 2003 un album solo. Mais c'est finalement dans l'industrie du tourisme qu'elle avait souhaité se reconvertir. En 2014, elle ouvre la Pousada Azur Saquarema avec son mari français, une petite auberge qui servait également de domicile au couple, sur le littoral de la région de Rio. Les photos publiées sur le compte Facebook de l'établissement montrent Loalwa en hôtesse heureuse et épanouie. Elle laisse derrière elle un époux et 2 enfants… et un rêve parti en fumée.