Le 12 mai 2010 sort dans les salles françaises Robin des Bois, présenté simultanément en ouverture du Festival de Cannes. Moins souriant et coloré que la célèbre version de 1938 avec Erroll Flynn, plus réaliste encore que le film de Kevin Reynolds avec Kevin Costner, ce Robin des Bois-là fait le choix de nous offrir, en plus d'une vision très sombre du moyen-âge britannique, le parcours initiatique d'un homme privé de l'amour de son père, qui va redécouvrir ses origines en débutant sa quête de justice. Un film à grand spectacle comme on les adore pour terminer le week-end en beauté, dont nous vous livrons les petits secrets !

1. Casting changeant

Les têtes d'affiche de Robin des Bois ont de quoi donner l'eau à la bouche. Russel Crowe dans le rôle-titre, Cate Blanchett en lady Marianne, Max Von Sydow, William Hurt, Scott Grimes… et Léa Seydoux dans le rôle d'Isabelle d'Angoulême ! Pourtant, le casting du film aurait pu être encore plus impressionnant, puisque Ridley Scott a tout d'abord pensé à confier le rôle de Robin à Christian Bale, et celui du shériff de Nottingham à Russel Crowe : sacré face-à-face, qui n'aura malheureusement pas lieu…

2. Mauvaises langues

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Russel Crowe et Ridley Scott ne sont pas très indulgents avec les précédentes adaptations de Robin des Bois ! Le 1er a en effet admis qu'il n'aurait jamais participé à un tel projet si l'un des films précédents avait trouvé grâce à ses yeux, et que le célèbre Robin des Bois, Prince des voleurs avec Kevin Costner ressemblait à un clip de Bon Jovi. Même constat pour le second, qui n'avoue avoir apprécié qu'un seul Robin : la parodie de Mel Brooks avec Cary Elwes !

3. Exit Sienna Miller

C'était tout d'abord l'actrice britannique Sienna Miller qui était pressentie à l'époque pour interpréter le rôle de Marianne Loxley. Finalement, Ridley Scott lui préférera Cate Blanchett, mais ce remplacement s'expliquerait de différentes façons : Sienna Miller n'aurait pas pu se rendre disponible pour le tournage, Ridley Scott la trouvant d'ailleurs un peu trop jeune… D'autres rumeurs affirment que c'est Russel Crowe en personne qui aurait exigé ce changement de casting, car il trouvait que Sienna Miller manquait de charisme !

4. Russel Crowe et ses copains

Si l'acteur principal est ainsi soupçonné d'avoir "pistonné" l'une de ses compatriotes, il aurait également usé de son influence pour obtenir la présence sur le tournage de 3 de ses amis : Kevin Durand et Scot Grimes, avec qui il avait tourné Mystery, Alaska, et Alan Doyle, musicien et compositeur de rock qui a écrit plusieurs chansons avec la star, également chanteuse dans un groupe !

5. Une production difficile

Le film, tourné avec un budget de 200 millions de dollars, a connu de nombreuses difficultés avant, pendant et après le tournage : changements d'acteur et de scénario, grève des scénaristes d'Hollywood en 2008, rumeurs de mésentente entre Ridley Scott et son interprète principal, acteur blessé sur le plateau… Les mésaventures se sont multipliées, alors que l'enjeu était de taille : depuis Gladiator, le duo Russel Crowe/Ridley Scott n'avait pas réussi à décrocher de véritable succès au box-office avec leurs 3 films suivants : Une grande année, Mensonges d'Etat et American Gangster.