Comme TF1, France 2 joue la carte de la comédie à la française avec Potiche de François Ozon. Une comédie de mœurs hilarante qui évoque le destin d'une femme à qui est enfin offerte l'occasion de prendre son envol et de briller ! "Potiche", Catherine Deneuve ? C'est ce qu'on va voir !

Un pitch qui rappelle les meilleures comédies de De Funès et Claude Gensac

Suzanne Pujol est une femme au foyer exemplaire, une vraie "potiche", toujours aux petits soins de son patron de mari. Ce dernier, parfait exemple du modèle patriarcal encore majoritaire dans les années 1970, est absolument infect avec elle comme avec ses enfants. Séquestré après une grève dans son usine de parapluies, Robert Pujol doit suivre une cure pour se remettre de ses émotions. C'est Suzanne, son épouse qui devient alors patronne intérimaire : l'occasion pour elle de révéler sa véritable personnalité de femme battante et de fine stratège…

Une vraie comédie de société

Il y a encore quelques décennies, les femmes ne votaient pas, ne gagnaient pas de salaire, ne pouvaient ouvrir un compte en banque qu'avec l'autorisation de leur mari… Tout ça se passait au XXe siècle, c'est-à-dire il y a quelques secondes au regard de nos milliers d'années de civilisation. Potiche nous rappelle avec justesse le sort qui était encore réservé aux femmes dans les années 70 : femmes au foyer pour la plupart, et totalement dévouées à leur famille et au bien-être de leur mari. Maniant l'humour à la perfection pour révéler les absurdités de ce monde ultra-sexiste, François Ozon livre une comédie légère seulement en apparence.

Un casting de rêve

Catherine Deneuve en bobonne libérée, Fabrice Luchini en patron d'entreprise et de famille, Gérard Depardieu en chef syndicaliste attendrissant, sans oublier Jérémie Régnier et Judith Godrèche –qui interprète la seule véritable potiche du film- dans le rôle des enfants Pujol, et Karine Viard en employée en pleine découverte de son girl power… c'est sûr, Potiche réunit de vraies pointures devant la caméra !

Une époque joliment recréée

Déco, mode, motifs, couleurs, tout respire les années 1970 à la française, pour le meilleur et pour le pire ! On notera ainsi le fabuleux brushing de Catherine Deneuve et ses tabliers délicieusement flashy, les pulls à col roulé et les pattes d'eph' de Jérémie Régnier… C'était le bon temps !

Des retrouvailles avec le théâtre 

Adapté d'une pièce des célèbres Barillet et Grédy, Potiche laisse une grande place au théâtre dans sa mise en scène, le rythme de ses dialogues, l'enchaînement des situations. Nostalgiques d'Au théâtre ce soir, ce film est fait pour vous !