Pour une fois avec On n’est pas couché, ce n’est pas un clash entre invité et chroniqueur qui fait la une, mais au contraire une histoire de rapprochement. Léa Salamé et Yann Moix, les deux chroniqueurs de Laurent Ruquier, ont en effet été invités à s’embrasser suite à une vanne de Marc-Antoine Lebret. Mais vous allez le voir, ce moment au potentiel glamour est retombé comme un soufflé.

Pire baiser de cinéma au monde

L’ambiance sur le plateau d’On n’est pas couché était particulière samedi 21 mai. A l’occasion du Festival de Cannes, Laurent Ruquier a décidé de délocaliser l’émission à la Villa Domergue. Croisette oblige, tout le monde était sur son 31, y compris Marc-Antoine Lebret, venu imiter Yann Moix. L’humoriste a fait référence au départ prochain de Léa Salamé, qui devrait animer une émission politique à partir de la rentrée prochaine. Dans la peau de son collègue, Marc-Antoine Lebret a déclaré : "Je voudrais conclure par une triste nouvelle. On a appris que Léa Salamé quitterait On n'est pas couché l'année prochaine. Or, avec le cul que j'ai, elle va être remplacée par un homme, voire pire, par Arlette Chabot ! Donc, ma dernière chance c'est maintenant, alors j'en profite. Léa, est-ce-que tu veux qu'on s'emballe comme Laurent Lafitte et Catherine Deneuve ? Car, comme disait Lévinas, t'es bonne !"

Cette intervention a provoqué l’hilarité du public, mais a surtout réveillé le côté taquin de Laurent Ruquier, qui s’est exclamé : "On a droit au baiser alors ?" Les deux chroniqueurs se sont trouvés pris ai piège, et Yann Moix a même précisé que sa copine se trouvait dans la salle. Finalement, pressés par le public, Léa Salamé et Yann Moix ont fini par s’embrasser… sur la joue ! Pour le baiser de cinéma, on repassera.

Des audiences en berne

Heureusement pour Léa Salamé et Yann Moix, leur bisou gênant n’a pas été vu par autant de téléspectateurs que d’habitude. Avec ce numéro spécial à Cannes, ONPC n’a réuni "que" 1,09 million de personnes. Il s’agit de la plus faible audience de l’émission cette saison. Comme quoi, il était temps que Festival de Cannes se termine.