Quelque part entre GhostbusterPompoko et Pokémon, un nouveau venu est en train de se tailler la part du lion dans l'univers ludique des enfants. D'abord jeu vidéo pour la console portable Nintendo DS, Yo-Kai Watch propose aux enfants du monde entier –et désormais aussi en France- de partir à la chasse aux "Yo-Kai", petits esprits farceurs avec lesquels on peut faire ami-ami. Pour ce faire, le héros du jeu dispose d'une montre lui permettant de repérer les créatures fantomatiques, et peut compter sur le soutien de Whisper, qui rappelle tout autant Casper le gentil fantôme que le Pikachu de la saga Pokémon.

Un concept trop chou

A la différence de Pokémon, il ne s'agit pas ici de capturer le plus de monstres possible pour en faire de vraies bêtes de combat, mais de résoudre les problèmes des habitants d'une ville, causés par ces petits démons farceurs et invisibles avec la montre offerte par Whisper (un yokai) au héros de l'aventure prénommé Nathan. Certes, pour capturer les Yo-Kai, il faut d'abord les combattre, tout comme il faut contraindre les Pokémons avant de les glisser dans sa Pokeball. Mais ensuite, tout l'art du bon chasseur de Yo-Kai se résume à faire connaissance avec ces démons trop mignons, les apprivoiser, et leur apprendre à dire bonjour ou merci plutôt que de casser les pieds de la voisine. La montre permet de repérer les yo-kai dans la nature sur son écran afin d'entrer en contact avec eux. Dans la culture japonaise, un yokai est une créature qui a des pouvoirs étranges ou surnaturels.

Le film Yo-Kai Watch

©Facebook@YoKaiWatchOfficial

Les Yo-Kai envahissent la France

Le phénomène est bien présent au Japon et aux Etats-Unis, et ce depuis plusieurs années, mais en France, Yo-Kai Watch est une découverte. Plus pour longtemps, car le jeu vidéo s'accompagne aussi d'un manga (11 tomes sortis au Japon), d'un film d'animation sorti en 2014 qui a fait un véritable carton en Extrême-Orient, et de produits dérivés en pagaille… sans compter une appli, et un dessin animé, diffusé par Boing au printemps 2016, et sur Gulli depuis le mois d'août. Un concept à la fois comparable et bien distinct des Pokémons, une stratégie d'invasion marketing, une galerie de personnages trop chou à collectionner… Yo-Kai Watch a de beaux jours devant lui !

Lire aussi

A noter qu'un film Yo-Kai Watch sort aux Etats-Unis le 15 octobre prochain.