Après avoir lancé les stories sur Instagram, Facebook continue sa guéguerre avec Snapchat en mettre en place LifeStage, une nouvelle application qui fait beaucoup parler. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? 

LifeStage, c'est quoi ? 

LifeStage est une sorte de Facebook version vidéo. Sortie pour le moment dans la version américaine de iOS, l'application est uniquement destinée aux adolescents de moins de 21 ans, car une fois dépassé cet âge, il ne vous sera plus possible de consulter les autres profils. Le principe est simple : LifeStage vous permet de communiquer avec vos amis via des vidéos. A la place d'un commentaire, vous devrez faire une courte vidéo de vous avec un air heureux ou une tête énervée, remplaçant ainsi les "likes". Pour faire votre biographie, pas besoin d'écrire : une vidéo de présentation vous sera demandée. Bref, la communication passe exclusivement par les vidéos sur LifeStage ! 

L’application mobile est surtout destinée aux lycéens qui souhaitent connaître les autres élèves de leur établissement : dès que 20 utilisateurs d'un même lycée sont inscrits, ils peuvent communiquer entre eux et inviter d'autres amis du même établissement scolaire. LifeStage signe donc un retour aux sources pour Facebook qui était à l'origine un trombinoscope pour les étudiants de Harvard. Si Facebook a jusque-là eu du mal à pérenniser ses applications (coucou Poke), le réseau social tente de séduire à nouveau les jeunes, qui s'éloignent de plus en plus de Facebook pour d'autres plateformes, comme Snapchat.

La guerre entre Facebook et Snapchat

D'ailleurs, certains affirment qu LifeStage ressemble étrangement à Snapchat, à l'instar des stories instaurées sur Instagram (que Facebook avait racheté pour un milliards de dollars). Mais pourquoi Facebook cherche tant à copier Snapchat ? Pour comprendre cette guerre, il faut remonter quelques années en arrière.

En 2011 est créé Snapchat, une application de photos qui s'effacent après 24 heures. En 2012, Facebook lance Poke, une messagerie instantanée qui propose des photos qui s'effacent également, mais Poke est un échec. En 2013, Facebook tente alors de racheter Snapchat pour pas moins de trois milliards de dollars, mais Snapchat décline l'offre. Et nous voilà en 2016 : après ce refus, Facebook essaie d'offrir sa version de Snapchat avec LifeStage. Reste à savoir si l'application va vraiment plaire...