Instagram veut protéger ses utilisateurs et a décidé de mettre en place un filtre qui pourra stopper dans la mesure du possible le harcèlement. Avec cette mesure, la filiale de Facebook tente de mettre à l'abris ses utilisateurs les plus jeunes.

Faire d'Instagram un endroit sans danger pour ses utilisateurs

Dans une interview accordée au Washington Post, Nicky Jackson Colaco, directrice de la politique publique d’Instagram explique : "Notre but est de faire d'Instagram un lieu d'expression fun et surtout où l'on se sent en sécurité lorsque l'on s'exprime. On a seulement commencé à offrir aux comptes avec beaucoup de commentaires l'option de modérer. Au fur et à mesure que nous apprenons, nous avons hâte d'améliorer les commentaires pour notre communauté.". En clair, Instagram tente la modération de commentaire avec les comptes populaires avant de généraliser son utilisation à tous les utilisateurs. 

Ce que ça implique

Instagram devrait mettre en place un filtre afin de bloquer certains termes insultants. Certains emojis seront aussi interdits, ce qui ne serait pas une première pour l'application qui avait interdit l'aubergine, utilisée pour montrer des contenus érotiques (au mieux) dans les recherches. Les commentaires pourront probablement être complètement désactivés afin d'éviter purement et simplement les ennuis.

Le harcèlement est un problème sérieux qui ne touche pas que les réseaux sociaux mais qui a des conséquences dramatiques, notamment sur les adolescents qui sont le plus victimes de ce genre d'attitudes. On ne peut qu'applaudir toutes les initiatives pour contrer ce problème qui a de réelles répercussions dans la vie des jeunes utilisateurs des réseaux sociaux.