Si vous avez tendance à être anxieux dans un ascenseur ou autres lieux étriqués, on vous conseille d’éviter le Palais de Tokyo de Paris cette prochaine semaine. Abraham Poincheval, artiste et performeur français, s’est enfermé mercredi 22 février entre deux blocs de pierre. Son but ? Y rester jusqu’au 1er mars prochain, sans aucune possibilité de bouger. Anxiogène vous dites ?

Prisonnier d’un bloc de pierre

Le rocher de 12 tonnes ressemble à une sorte de sarcophage coupé en deux, où la silhouette d’Abraham Poincheval a été sculptée afin de pouvoir s’assoir à l’intérieur. Le but est ensuite de sceller les deux blocs de pierre ensemble, afin que l’artiste de 45 ans puisse se livrer à son "voyage à l’intérieur de la pierre". Il prévoit d’y passer huit jours, sans pouvoir bouger en dehors de quelques mouvements minimum pour atteindre les petites niches où sont entreposées de la viande séchée et des briques de liquide pour qu’il puisse s’alimenter. Il bénéficie également de toilettes hermétiques. Un simple conduit d’aération lui apporte l’air nécessaire pour respirer sans trop de contraintes. Pour le reste, Abraham Poincheval est muni d’une lampe frontale, d’un livre et d’un téléphone de secours. Autant dire qu’il risque de trouver le temps long. L’artiste s’est cependant voulu rassurant : "Il y a des systèmes de sécurité et de suivi médical pour savoir comment je me porte. Il ne faut pas que les gens à l'extérieur soient plus oppressés que moi", a-t-il confié au Figaro. Pas d’inquiétude, il risque de se lasser avant nous.

Déjà enfermé dans un ours

Abraham Poincheval est un habitué des situations d’enfermement de ce genre. En 2014, il s’était enfermé treize jours dans la reproduction d’un ours. En 2015, c’était dans une bouteille en verre dérivant sur le Rhône qu’il avait choisi de se cloîtrer. Reste à voir s’il parviendra à rester immobile pendant une semaine complète. Rendez-vous le 1er mars !