Le film Gareth Edwards a fait couler beaucoup d'encre, les critiques du film ont plu pour la sortie du long-métrage, spin-off dérivé de l'univers Star Wars. 

Un film qui manque de profondeur

Pour le quotidien national Le Monde, le film est moins mature que prévu et les acteurs ont eux été choisis pour contenter le marché du film international : "Cette tonalité sombre ne suffit pas à donner à Rogue One la profondeur à laquelle aspiraient scénaristes (les vétérans Chris Weitz et Tony Gilroy) et réalisateur (le jeune Britannique tGareth Edwards). Mais qu’importe la profondeur, le but recherché est de faire glapir aux fans « c’est aussi dark que L’Empire contre-attaque », ce qui, à lire les Tweet qui ont suivi la première de Rogue One à Los Angeles, a parfaitement fonctionné.".

Des bonnes raisons de filer en salle

Dans son article, la journaliste de 20min Caroline Vié est particulièrement enthousiaste et liste les raisons d'aller voir le dernie Star Wars : "L’histoire est à la fois nouvelle, (...) le film peut être vu de façon indépendante, (...) l’héroïne en est vraiment une", bref pour 20min les raisons ne manquent pas !

Sans surprise mais de qualité

Pour FranceinfoTV pas de surprise au visionnage du spin-off qui devrait satisfaire les fans de la première heure venus pour leur dose de bataille spatiale : "Rogue One est exactement ce que doit être un Star Wars, avec des batailles spatiales et des combats parfaitement réalisés, quelques phrases mystiques autour de la Force. On retrouve également des planètes variées. La mise en place de l’intrigue constitue d’ailleurs une belle visite guidée des différents écosystèmes de la galaxie avec ses multiples extraterrestres.".

Un film de casse

Pour Première, Rogue One tient plus du film de bandit que de la saga intergalactique et applaudit ce choix : "Comme tout bon film de casse, Rogue One rassemble donc une équipe de personnages marginaux mais talentueux, qui élaborent un plan, rencontrent toutes sortes d’obstacles et parviennent à leurs fins in extremis. C’est l’autre grande réussite de cet épisode : son scénario, à l’écriture limpide, cohérente et tenue jusqu’au bout, qui avance en prenant le moins de détours possible et en limitant les sous-intrigues plus ou moins heureuses. Le tout en distillant les clins d’œil obligés aux fans et en tissant les liens avec la grande histoire.".

Les critiques français du film mettent en valeur un film sans surprise mais avec de nombreuses qualités qui devraient satisfaire les fans sans les éblouir ! Alors, convaincu ?