Hier soir, TF1 diffusait Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 1, qui a encore une fois réalisé de très bonnes audiences. La preuve que l’univers du sorcier à lunettes n’a pas fini de nous enchanter ! Staragora en profite pour vous dévoiler 3 anecdotes inattendues concernant la saga de J.K. Rowling. C’est parti !

1) Harry Potter, roi des trolls

Non, non, Harry Potter n’est pas un troll comme on peut en voir dans le premier film. Ici, on parle plutôt d’un libraire qui a pris un malin plaisir à asticoter le journaliste américain Piers Morgan. Ce dernier a en effet déclaré publiquement qu’il soutenait le Muslim Ban de Donald Trump. Cela n’a pas du tout plu à J.K. Rowling, qui a adressé un tweet bien senti à Piers Morgan : "Si vous aviez lu Harry Potter, vous sauriez qu’à force de lécher les bottes du méchant de l’école, on finit brûlé vif." Piers Morgan a alors répondu qu’il considérait que les livres Harry Potter n’étaient que des "idioties". Forcément, les fans de la saga n’ont pas tardé à réagir, mais l’un d’entre eux a eu une idée particulièrement machiavélique .Un libraire du nom de Simon Key a entrepris de tweeter ligne par ligne le roman Harry Potter à l’école des sorciers à Piers Morgan. Résultat, le journaliste reçoit sans cesse des notifications au sujet d’un livre qu’il déteste. Ça, c’est ce qu’on appelle un troll !

2) Pour être sorcier, mieux vaut être riche !

Combien coûte une année scolaire à Poudlard ? C’est la question que se sont posée des étudiants de l’université de Lehigh en Pennsylvanie sur leur site Centives.net. En se basant sur le prix d’articles vendus sur Amazon, ils ont réussi à estimer le coût de toutes les fournitures scolaires nécessaires à une année à Poudlard : robes de sorcier, chapeau, livres, gants en peau de dragon, baguette magique, chaudron, balance d’apothicaire… Et une chose est sûre, il est préférable d’avoir un peu de gallions dans son coffre de Gringotts, puisque tous ces achats représentent la somme coquette de 1000€ ! On comprend mieux pourquoi Ron Weasley a récupéré toutes les affaires de ses frères aînés…

3) De mystérieux maux de tête

Lors de la sortie du livre L’Ordre du Phénix en 2003, un médecin anglais du nom d’Howard Benett a observé que plusieurs enfants souffraient de maux de tête et de dos inexpliqués. Finalement, après avoir fait quelques recherches dans leurs habitudes, il a découvert que ces douleurs venaient de leur lecture très assidue d’Harry Potter ! Les enfants lisaient plusieurs heures d’affilée, la tête penchée vers le roman. Le médecin a décidé de baptiser ce mal passager "Hogwarts headache", la céphalée de Poudlard.