M. Night Shyamalan est de retour. C’est du moins ce que tous les critiques s’accordent à dire après avoir vu Split, son nouveau film qui sort aujourd’hui en salles. Il faut dire que ses derniers films, et notamment Le Dernier Maître de l’Air et After Earth, sont considérés par beaucoup comme des navets. Mais le thriller horrifique porté par l’exceptionnel James McAvoy promet de redonner au réalisateur ses lettres de noblesse. On y découvre Kevin, un jeune homme en qui cohabitent pas moins de 23 personnalités, qui kidnappe trois jeunes femmes. Et le plus glaçant dans cette histoire, c’est qu’elle est inspirée de faits réels.

Billy Milligan, le vrai Kevin

Pour réaliser Split, M. Night Shyamalan s’est inspiré de la vie de Billy Milligan, dépeinte dans le livre Les Mille et unes vies de Billy Milligan, de Daniel Keyes. A la fin des années 70, ce jeune homme a été arrêté pour avoir commis trois viols sur le campus de l’université d’Ohio. C’est alors que des psychiatres ont diagnostiqué chez lui un trouble de la personnalité multiple. Ses avocats ont alors plaidé la folie, affirmant que deux de ses personnalités avaient commis le crime à son insu. Billy Milligan a ainsi été acquitté, mais a été envoyé dans des institutions psychiatriques avant de mourir en 2017 d’un cancer.

Premier accusé acquitté d’un crime majeur en raison de son trouble mental, Billy Milligan possédait 24 personnalités, dont certaines étaient qualifiées d’"indésirables". Ces dernières n’avaient plus le droit de prendre conscience, notamment en raison de leur comportement dangereux. Phil, l’une d’entre elles, était par exemple un bandit ayant commis plusieurs délits. D’autres ont été classées "indésirables" en raison de leur absence d’utilité à la "famille" (c’est-à-dire à Billy et le reste de ses personnalités). Au quotidien, Billy Milligan vivait donc avec "seulement" dix personnalités : Arthur, un Anglais très instruit, Ragen, un Yougslave extrêmement fort, Allen, un escroc, Tommy, un virtuose de l’évasion, Danny, un antropophobe, David, un petit garçon de 8 ans, Christene, une enfant de 3 ans, Christopher, le frère de cette dernière, et Adalana, une jeune femme lesbienne ayant plaidé coupable pour les viols commis sur le campus. Les autres personnalités de Billy Milligan n’avaient apparemment aucune connaissance de ces faits. On comprend mieux pourquoi M. Night Shyalaman a été fasciné par ce personnage dont James McAvoy livre une version des plus oppressantes. On vous conseille de découvrir Split d’urgence !