La comédienne Michèle Morgan nous a quittés mardi 20 décembre, et aujourd’hui tous les regards se tournent vers sa famille endeuillée. À commencer par Sarah Marshall, sa petite-fille. Cet ancien mannequin a été très médiatisé il y a quelques années en raison de sa relation très tourmentée avec Alexandre Anthony, le fils de Richard Anthony. Une histoire parsemée de drogues et de violences.

Sarah Marshall, de la descente aux enfers à la renaissance

Fille de Mike Marshall, fils unique de Michèle Morgan (décédé en 2005), Sarah Marshall n’a que 17 ans quand elle arrive pour la première fois sous la lumière des projecteurs. Jean-Claude Jitrois la choisit en effet pour devenir l’égérie de sa marque de prêt-à-porter de luxe. Sa carrière de mannequin décolle, mais Sarah Marshall rêve de s’essayer au cinéma, comme sa grand-mère et son père. Elle prend alors des cours d’art dramatique à l’Actors Studio de New York et se met à jouer dans quelques films qui ne rencontrent pas beaucoup de succès. Âgée de 20 ans, Sarah Marshall fait alors la connaissance d’un certain Alexandre Anthony, le fils du chanteur Richard Anthony. Commence alors une passion destructrice entre les deux jeunes gens. Très vite, le couple se marie et accueille son premier enfant, Zoltan. Mais leur histoire est loin d’être rose. Sarah Marshall et Alexandre Anthony vivent dans un univers de drogue et de violence qui finira par les priver de leur fils, placé par les services sociaux. Un électrochoc pour Sarah Marshall qui décidera finalement de faire une cure de désintoxication, et de rompre avec Alexandre Anthony au passage.

Une maman comblée

Aujourd’hui âgée de 35 ans, Sarah Marshall a repris le contrôle de sa vie. Elle s’était d’ailleurs confiée à Gala en 2015 sur sa joie d’être mère : "Zoltan et moi sommes désormais heureux ensemble. Après des années en famille où nous vivions sous le même toit que ma mère ou mon ex belle-mère, nous vivons rien que tous les deux dans un appartement." Le début d’une nouvelle vie.