"Mon Locataire ! Eh bah tu verras : la proprio c'est pas un cadeau !", voilà la réaction de Nicole lorsqu'elle apprend qu'à bientôt 50 ans, elle est enceinte.
Nadège Loiseau a un fort penchant pour les locataires. En 2012, elle réalise un court-métrage intitulé Le Locataire qui devient 4 ans plus tard le long métrage qui vient de sortir en salles. On peut noter quelques petits changements entre les deux : dans la version courte, Nicole avait 54 ans et en a désormais 49. D’autre part, le casting a également entièrement été revu. Dans le 1er, c'est la comédienne Fabienne Babe qui interprétait le rôle de Nicole alors que dans le Petit Locataire le rôle est incarné par Karin Viard.

Résumé du Petit locataire

Simple mais efficace parce que d'une seule réponse découle une multitudes de questions. Le test est positif ! Nicole, 49 ans, est enceinte. Catastrophe ou bonne nouvelle ? Toute la famille est sens dessus dessous.

Ce qu’on a aimé dans Le Petit Locataire

Le film est une jolie comédie très touchante, pleine d’humanité. On s’identifie forcément à un personnage ou à une scène du film. En particulier, les femmes qui s’identifieront très probablement en grand nombre au personnage de Nicole, une femme forte qui a le poids de sa famille sur ses épaules. Elle se donne sans compter pour le bien-être de sa tribu au détriment de son propre bien-être. L’ensemble des personnage est très attachant. Mention spéciale à celui de Mamilette interprétée à la perfection par Hélène Vincent. Elle vous fera passer par tout le spectre émotionnel ! Le film dans sa globalité est une belle réussite, un beau mélange de rires et de larmes.

Ce qu’on a moins aimé dans Le Petit Locataire

Karin Viard est une grande actrice française qui nous a maintes fois transportés grâce à la justesse de ses interprétations. Mais là, dans certaines scènes on ne peut s'empêcher de remarquer que son jeu manque légèrement de profondeur et de conviction. D’autre part, le film est destiné à un public familial, cependant une scène du film en particulier ne l’est pas vraiment. Celle de la scène fantasmatique du personnage principal est quelque peu perturbante et tombe « comme un cheveu sur la soupe ».

Ce film nous rappelle un peu...

Le Petit Locataire nous a fait penser au film Little Miss Sunshine. Le scénario est certes totalement différent, néanmoins, nous pouvons facilement transposer les personnages des deux films. On retrouve un peu la même ambiance de famille, le style de vie, et le décor un peu rétro. La présence aussi de plusieurs générations cohabitant sous le même toit ou (SPOILER) la dispairtion d'un être cher.

La bande annonce