Pour beaucoup, Barack Obama aura été un modèle d'élégance et d'humanité au cours de sa présidence. Un homme d'Etat qu'on va d'autant plus regretter en sachant que Donald Trump, son successeur, risque d'imprimer un tout autre style, bien moins plaisant, à la Maison Blanche… On peut au moins se consoler en sachant que Netflix s'apprête à diffuser son film biographique, consacré au parcours de "Barry" à l'université de Columbia, New York. Dans le rôle-titre, un jeune inconnu d'origine australienne qui semble coller au personnage avec toute la sensibilité et la classe que l'on attendait !

Barry, le nouveau biopic émouvant de Netflix

En 1981, Barack Obama, jeune homme afro-américain ayant passé une partie de son enfance à Hawaï, vient de terminer deux années d'études à l'Occidental College de Los Angeles. Il fait son entrée dans la prestigieuse université de Columbia, à New York, d'où il sortira 2 ans plus tard avec un Bachelor of Arts en Sciences politiques et Relations Internationales. Le film Barry s'intéresse plus particulièrement à cette 1ère année à Columbia, fondatrice dans le parcours d'Obama jusqu'à la Maison Blanche. La 1ère bande-annonce du biopic, présenté cette année au festival de Toronto, nous dévoile notamment la quête d'identité du futur président, en prises aux préjugés racistes de l'élite blanche américaine. Une expérience qui, selon le site américain Deadline, "a posé les bases de sa vision sur les problèmes raciaux, sur le gouvernement, sur ce que signifie être américain". Une étape charnière décrite dans ce film qui s'annonce aussi passionnant que poignant, parfaitement maîtrisé.

Bande-annonce de Barry : 

 

Un nouveau talent dans le rôle de Barack Obama : Devon Terrell

Entouré de pointures telles qu'Ashley Judd ou Jenna Elfman, Devon Terrell décroche à la fois son 1er rôle dans un film… et son 1er rôle tout court ! L'acteur australien campe un jeune Barack Obama très convaincant physiquement, au jeu sobre et sensible à la fois. A ses côtés, on retrouve avec plaisir Ellar Coltrane, qui interprétait Mason Jr dans le stupéfiant Boyhood de Richard Linklater.