Si l'année 2016 a été riche en péripéties, elle aura également permis aux salles de cinéma de l'Hexagone de trouver un nouveau souffle. D'après le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée), 213 millions de tickets de cinéma ont été vendus cette année, le 2e meilleur résultat en 50 ans après l'année 2011 (216,6 millions d'entrées). A l'origine de ces excellents résultats, quelques triomphes au box-office, et la vigueur de la production cinématographique française.

Les Français aiment le cinéma

Pour la 3e année consécutive, il s'est vendu en France plus de 200 millions de tickets de cinéma, preuve, s'il en fallait, "qu’il est la sortie culturelle préférée des Français", souligne Frédérique Bredin, directrice du CNC. En progression de 3,6 % par rapport à 2015, la fréquentation des salles obscures est cette année la 2e plus importante depuis 1966. Et, une fois encore, les spectateurs français restent les 1ers amateurs de cinéma en Europe. L'une des raisons de cet engouement des Français pour le 7e art ? La vitalité du cinéma français, qui emporte 35,3 % de parts de marché (+ 3 % par rapport à 2015) grâce à de nombreux succès, dont Les Tuche 2, Camping 3, Radin ou Chocolat. De quoi rassurer un peu les professionnels du cinéma français, que la refonte des abonnements de Canal+ avait fait craindre une baisse significative des financements de la chaîne payante à l'industrie du 7e art hexagonal.

Le cinéma américain, 1ère cause de la fréquentation en salles

Les chiffres satisfaisants de cette année 2016 doivent évidemment beaucoup aux grandes productions hollywoodiennes et au succès de certains films d'animation produits par Disney, notamment Vaiana et Zootopie. Du côté des films en prise de vues réelle, The Revenant, avec Leonardo DiCaprio, Deadpool ou Star Wars : Rogue One ont grandement contribué au niveau de fréquentation des salles françaises.