Vous aviez gardé le souvenir des jolies combi en lurex blanc et fluo, des casques de moto à visière teintée opaque, et des chorégraphies dans le vide devant les gros monstres extraterrestres ? Il va falloir réviser votre copie. Les Power Rangers 2016 sont des ados victimes de harcèlement scolaire, qui ont envie de crier leur rebelle attitude à la face de grosses météorites venues d'on ne sait quelle civilisation dans l'hyper-espace. C'est du moins ce qu'on peut croire en visionnant le 1er trailer officiel du film, qui a fuité sur Internet quelques heures avant sa diffusion prévue au New York Comic Con, et est passé en TT avec déjà 20 100 tweets.

Lire aussi

Les Power Rangers en mode Peter Parker

Les 5 héros du 1er opus de cette franchise n'ont pas une vie facile : chacun de leur côté, ils sont la proie de la mesquinerie, de la bêtise ou de la violence d'autres élèves du lycée, et en ont juste marre de se laisser marcher sur les pieds par la reine des pom-pom girls ou le quatterback vedette. Obligés de partager la même heure de colle, ils sympathisent et se retrouvent tous en excursion : visite du parc naturel de leur région, ses montagnes, ses forêts d'épicéas… et ses grosses, très grosses météorites qui chatoient dans la nuit. Évidemment, quelque chose va mal se passer, et évidemment, nos héros vont commencer à noter de petites transformations physiques qui vont bouleverser leur destin : ils deviennent solides comme des rocs, bondissent par-dessus les failles tectoniques, font recuire les steaks déjà trop cuits de la cantine juste en touchant le comptoir, bref, rien que du badass, le tout sans armure, ce qui annonce déjà le potentiel de destruction des 5 ados une fois harnachés.